Inondation Abidjan/Cote d'ivoire/tdlntico.net

Après l’exécution des travaux pendant 36 mois, l’on se demande bien aujourd’hui qu’est ce qui a pu bien se passer pour que le carrefour de l’Indénié soit aussi indomptable…



Après l’exécution des travaux pendant 36 mois, l’on se demande bien aujourd’hui qu’est ce qui a pu bien se passer pour que le carrefour de l’Indénié soit aussi indomptable…


Pluie diluvienne, inondations: L’indomptable carrefour de l’Indénié !

La pluie diluvienne qui s’est abattue, ce vendredi 11 mai 2018, a eu raison des travaux titanesques du bassin de gourou. C’est le moins qu’on puisse dire au regard de la vaste étendue d’eau qui a recolonisé cette zone, rappelant les innombrables inondations lors des pluies diluviennes.

Selon un document du Fonds africain de développement (Fad) le projet de gestion intégrée du bassin du Gourou consiste en la mise en œuvre d’actions stratégiques au niveau du bassin. Et cela afin d’assurer, une meilleure régulation des eaux de drainage vers l’exutoire, en particulier, au niveau du carrefour de l’Indénié ; une meilleure gestion de l’environnement et des déchets solides, et l’élaboration d’un document de planification pour une gestion intégrée de l’ensemble du bassin.

Après l’exécution des travaux pendant 36 mois, l’on se demande bien aujourd’hui qu’est ce qui a pu bien se passer pour que le carrefour de l’Indénié soit aussi indomptable surtout après la pluie diluvienne de ce vendredi.

Il faut signaler que le projet comprenait plusieurs phases dont la plus urgente consistait, à la réhabilitation et la construction de bassins écrêteurs de crue, de canaux de drainage et leurs branchements au canal principal ; et la réalisation d’une étude permettant de définir les actions nécessaires à la gestion durable de l’assainissement et du drainage du bassin.

Egalement des activités stratégiques à mener en amont du bassin dans cette phase devraient cibler la maitrise des crues et la réduction des déchets solides vers le carrefour de l’Indénié aidant ainsi à la fluidité du drainage au niveau de l’échangeur.

Il faut savoir que le Bassin du Gourou couvre une superficie d’environ 28,6 km2. Il s’étend du Nord au Sud (d’Abobo à l’échangeur de l’Indénié) sur environ 9 km. D’une largeur moyenne de 3 km, il est limité à l’Est par le prolongement du boulevard Latrille vers le quartier des II Plateaux et à l’Ouest par la ligne du chemin de fer (Adjamé-Anyama).

Redaction:
Mr.Tra Bi lezie David

Aucun commentaire: