Info tic Côte d’Ivoire : GOTIC, FédA-CI et CAAO pour la transformation digitale de l’artisanat

http://www.ticnew.net/2018/08/info-tic-cote-divoire-gotic-feda-ci-et.html?m=1

Info-tic ..Le Groupement des opérateurs du secteur des technologies de l’information et de la communication de Côte d’Ivoire (GOTIC-CI), la Fédération des artisans de Côte d’Ivoire (FédA-CI) et la Confédération des artisans de l’Afrique de l’Ouest (CAAO) ont procédé, le jeudi 23 août dans les locaux de la CAAO, à Abidjan, Côte d’Ivoire, à la signature d’une convention qui a pour but d’assurer la transformation digitale du monde de l’artisanat et ses chaînes de valeur, et de mener à bien des initiatives communes à même d’inscrire les TIC au cœur du développement de l’artisanat en Côte d’Ivoire et dans la sous-région.

Les signataires étaient : M. Patrick M’Bengue, président du GOTIC, et M. Abdel Koménan N’Gnoésseth, coordonnateur général du programme intégré « Cap Artisanat ». La cérémonie s’est tenue en présence de M. Aka, conseiller du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, M. Assémian, représentant du ministre de l’Artisanat, M. Tomian Amalaman, président de la FédA-CI et de la CAAO, M. Patrick Brou, vice-président du GOTIC, et M. Ibrahim Coulibaly, administrateur du GIE-GOTIC.

CAP Artisanat

En vertu de cet accord de partenariat, le GOTIC s’engage à mettre à disposition l’expertise et les compétences de ses entreprises-membres dans le cadre de la mise en œuvre du Programme intégré « CAP Artisanat » au niveau national et sous régional mais également dans le cadre de plans d’actions globaux ou particuliers visant à faciliter l’appropriation des outils TIC et la digitalisation des process-métiers.

Le GOTIC apportera, en outre, son assistance dans la recherche de financement et la création de richesse ainsi que dans la formalisation des activités artisanales, de ses chaînes de valeur et la structuration des organisations professionnelles de leurs entreprise-membres dans le cadre de leur transition digitale.

La collaboration avec la FédA-CI et la CAAO aboutira aussi à la mise en place d’un portail de l’artisanat, à la fois vitrine de valorisation des activités artisanales, des organisations professionnelles de la filière, outil de promotion des savoirs faire des artisans, de renforcement des capacités et de vente des produits et services fabriqués en Côte d’Ivoire.

Artisan digitalEn somme, il s’agit pour le GOTIC d’assurer la modernisation des activités artisanales autour du label « Artisan digital », promouvant une nouvelle génération d’artisans par le biais d’un certain nombre de projets tels que la dématérialisation des taxes ou la formation au Mobile Banking.

Tenanciers de maquis et de restaurants, peintres, garagistes, fabricants d’articles de ménage, de produits d’hygiène et de soin corporel, menuisiers, couturiers, tisserands, bottiers, professionnels de l’audiovisuel, artisans d’art et décoration, potiers, fleuristes, vendeuses d’attiéké… En Côte d’Ivoire, l’artisanat représente 40% de la population active. Des milliers d’acteurs contribuant à 12% du Produit national brut.

Malgré le potentiel que regorge le secteur, les artisans sont confrontés à un manque de formation, de localisation, de financement et de formalisation de leur activité. La méconnaissance des outils du e-commerce et du Mobile Banking constitue, en outre, un frein au développement du secteur. D’où l’importance de cette plateforme stratégique qui doit permettre aux artisans d’accéder à certains standards de développement.

« C’est ce que nous sommes en train de faire. Par le digital, nous voulons renforcer les capacités de nos artisans, les inscrire dans des trajectoires de croissance et surtout pérenniser le développement de l’activité artisanale dans notre pays », a soutenu Patrick M’Bengue. Au sortir de la signature de convention, le président du GOTIC a ajouté qu’une banque de ressources, constituée de l’ensemble des corps de métiers de l’accompagnement au changement, sera disponible pour accompagner les projets de leurs partenaires pour l’employabilité des milliers d’artisans.

D’une durée d’un an renouvelable, cette convention vise 100 emplois formalisés par commune ; 200 artisans formés aux outils TIC par commune et plus de 20.000 activités artisanales digitalisées au niveau national. Toutes choses qui auront pour conséquence une amélioration significative de la compétitivité des produits et services. De quoi réjouir le président de la FédA-CI et de la CAAO.

« Le développement ne peut se faire sans l’artisanat, sans le numérique. Vous (GOTIC) allez nous apporter quelque chose que nous ne savons pas faire : matérialiser nos idées, par une signature qui donnera date et vie à un projet. Nous sommes prêts à entrer dans le monde du digital pour mieux vendre, changer nos vies », a déclaré Tomian Amalaman.

Tra Bi ,Abidjan

Aucun commentaire: